top of page
  • Photo du rédacteurAnna Luna Rossi

La célébration de Galungan à Bali

Dernière mise à jour : 9 sept. 2022

Galungan est l'une des fête Hindoue les plus importantes de Bali : tous les 210 jours, les célébrations durent 10 jours et sont faites de différentes prières, offrandes et cérémonies. Cette fête représente la victoire du bien, appelé dharma, sur le mal, appelé adharma. Les cérémonies rappellent aux Balinais d'être unis dans la force spirituelle afin de garder un esprit clair et sage, et rester dans le dharma. Galungan est aussi la période où les esprits des ancêtres visitent leur famille.



Pendant Galungan, chaque entrée de maison ou de temple est décorée avec un penjor, une grande perche en bambou. Chaque chose placée sur le penjor est le symbole d'un dieu Hindu différent. Les fruits et fleurs sont pour Vishnu, protecteur de l'Univers. Les gateaux de riz sont pour Brahma, créateur de l'Univers. Les feuilles de bambou tressées dans la forme d'un triangle sont pour Shiva, destructeur du mal. Le tissu blanc et jaune qui entoure le penjor sont le symbole d'Ishvara, l'inspiration spirituelle.


Les célébrations commencent trois jours avant Galungan. Le premier jour est Penyekeban, lorsque les bananes vertes sont entourées dans des feuilles de bananiers puis placées dans des pots d'argile pour qu'elles murissent plus vite (toutefois, cette tradition varie d'un village à l'autre). Le second jour est Penyajaan, durant lequel les petits gateaux de riz, appelés Jaja, sont préparés pour les offrandes. Le troisième jour est Penampahan, où cochons et poulets sont bénis puis sacrifiés pour cuisiner les mets traditionnels de la fête. Cela représente le fait de tuer la bestialité qui réside à l'intérieur des humains. Le jour même de Galungan est ensuite réservé aux prières.



J'ai été conviée par une famille Balinaise à participer aux cérémonies, dans leur temple familial. À Bali, chaque famille possède son propre temple. Pendant Galungan, les locaux retournent dans leur village de naissance pour célébrer avec leurs proches.


Pour entrer à l'intérieur d'un temple, et pour la durée de la fête, les femmes doivent porter la tenue traditionnelle: un batik kamben (ou sarong), le tissus coloré qui est noué autour de la taille, une kebaya, le haut en dentelle généralement blanc pour les cérémonies, et un foulard porté en tant que ceinture. Les hommes doivent porter un kamben, un haut blanc, et un udeng blanc, entouré autour de la tête. Les enfants portent également l'habit traditionnel.



Les prières de Galungan sont réalisées avec de l'eau bénite (tirta) ainsi que de l'eau parfumée (air wanga). L'eau est aspergée trois fois au dessus de la tête de la personne qui prie, versée dans les mains et bue trois fois, puis versée dans les mains et passée sur le visage et la tête trois fois. Les fleurs jouent également un rôle central: des fleurs blanches, jaunes et rouges sont tenues entre les mains jointes en priant. La fumée de l'encens qui brûle est vue comme le moyen de faire parvenir les prières aux dieux. Toute la journée, des offrandes de fleurs et de fruits sont réalisées aux différents autels des temples.



Avoir la chance de me joindre aux locaux pour cette cérémonie très spéciale m'a aidé à comprendre les traditions de Bali de manière plus profonde. La religion Hindoue est omniprésente, et la plupart des rituels journaliers sont organisés autour de ces croyances. Cependant, les gens de toute religion et origine sont les bienvenus à participer aux cérémonies et à apprendre de ces traditions. C'est un des véritables trésors du fait de voyager autour du monde : pouvoir découvrir à quel point les différentes cultures sont diverses et colorées, et à quel point cette diversité est précieuse.



Comments


bottom of page